#7 Trésors Naturels — Le Calophylle

par MyMira

Aujourd’hui: le calophylle inophylle. La série #TrésorsNaturels vous fait découvrir des plantes, des actifs ou des créations naturelles peu connues, voire oubliées parfois.

Partons ensemble pour les littoraux d’Afrique orientale et l’océan indien, où une plante précieuse se délecte des sables coralliens et de l’air marin. Saluez le calophylle inophylle, arbre prospère pouvant atteindre une quizaine de mètres, et dont le goût pour l’air iodé l’a amené à grandir encore en Inde méridionale, en Australie, en Polynésie, en Ouganda et même sur le continent américain (vers la Floride et Porto Rico).

Le tronc de cet arbre curieux arbore des coloris jaune-orangés qui contrastent avec les feuilles d’un vert profond qui tombent tout autour. C’est tout particulièrement les graines de notre calophylle qui vont nous intéresser ici. Issues de grappes d’une dizaine de fleurs blanches à 8 pétales, elles s’entourent dès leur formation d’une coquille dure verte ou brune.

On le connait sous différentes appellations, comme “takamaka” qui désigne historiquement la résine odorante issue du calophylle, ou Tamanu chez le peuple polynésien, qui en a fait un bois sacré. En effet, c’est dans le bois de cet arbre que sont sculptées les divinités appelées Tiki. Elles sont le marqueur d’une culture très riche des différentes îles de Polynésie, et ont pour but premier de protéger les habitants des mauvaises énergies. On leur prête une représentation de la première divinité mi-homme mi-dieu qui engendra les premiers hommes. Tantôt bienveillantes, colériques, amoureuses ou imposantes, ces statues valent le détour et sont une curiosité bien connues des îles Marquises.

Si cette plante envahit les cahiers de recettes cosmétiques depuis plusieurs années, c’est par ses propriétés fluidifiantes et anti-âge.

Revenons toutefois vers notre calophylle, aux propriétés également bien connues et très puissantes. Si cette plante envahit les cahiers de recettes cosmétiques depuis plusieurs années, c’est par ses propriétés fluidifiantes et anti-âge. En favorisant la circulation sanguine, et en s’adaptant à tous types de peau, elle lutte ainsi très efficacement contre les cernes, la couperose, l’eczéma et les variscosités au niveau du visage.

Côté composition chimique, on retrouve un cocktail riche et varié d’agents actifs comme les polyphénols, appréciés pour leurs effets anti-oxydants et cicatrisants, la vitamine E pour ses vertus anti-âge, les oméga 6 et 9 pour la souplesse, la douceur et l’élasticité de la peau. Enfin, la calaustraline est un véritable catalyseur de la régénération de la peau, en cas d’irritation ou de rougeurs par exemple.
Avec l’huile de calophylle à vos côtés, vous vous offrez une alliée de poids contre:

  1. Vergetures
  2. Couperose, zona, herpès
  3. Cellulite
  4. Jambes Lourdes
  5. Marques
  6. Douleurs Musculaires
  7. Cernes
  8. Mauvaise circulation sanguine

A mettre donc dans toutes les mains et sur toutes les peaux !


Une idée ? Une envie ? Une nouvelle plante dont vous voudriez que nous parlons ? Ecrivez-nous à contact@mymira.fr !


#8 Trésors Naturels — Le Jojoba

#6 Trésors Naturels — Le Carthame

 

Newsletter