Livraison à 2.9€ en France Métropolitaine, offerte à partir de 39€




Boutons de chaleur : causes et solutions naturelles

Ils sont partout. Partout ? oui, et pourtant personne n'en parle. Quel est ce fléau caché depuis tout ce temps, et comment s'en débarrasser ? Nous vous disons tout sur les boutons de chaleur, car tout comme vous : nous ne les aimons pas chez Mira !

par MyMira

Un fléau venu du chaud : l'histoire de la transpiration

Un peu de science

On les appelle miliaires cristallines, ou sudamina. Ce sont de petites vésicules (petite cavité) sans signe d'inflammation. On les appelle communément "boutons de chaleurs" car ils apparaissent lors des fortes chaleurs, lorsque la transpiration naturellement produite par le corps pour se réguler s'accumule et ne s'évacue pas correctement. La transpiration transportant des sels minéraux et autres déchets organiques, sa stagnation est alors problématique et irrite la peau.

Vous l'aurez compris, le mécanisme de formation des boutons de chaleur est avant tout lié au blocage de la transpiration lors d'épisodes de chaleur. Les canaux sudoripares (véhiculant la transpiration) et l'orifice du canal glandulaire se bouchent par accumulation de kératine.

Dur dur d'être bébé ? (du nourrisson jusque l'enfant pré-ado)

Effectivement, le phénomène des boutons de chaleur attaque particulièrement les nourrissons, ayant un mécanisme de régulation de la chaleur moins abouti que les adultes, et leur peau étant beaucoup plus fine que celle de leurs parents.
Le fait de toucher les nourrissons en particulier en fait une affection assez délicate; car si elle disparaît généralement toute seule au bout de quelques jours, il faut bien surveiller les enfants pour éviter les complications (inflammation, infection des plaies pour les jeunes enfants qui se gratteraient trop; fièvre). A la vue de l'une de ces complications, il convient biensûr de consulter un médecin ou un dermatologue afin d'identifier plus finement le problème.

Nos infos pratiques, pour vous aider à lutter contre ces boutons de chaleur :

Comment reconnaître les boutons de chaleur ?

Les boutons de chaleur sont assez faciles à reconnaitre, car ils forment de petites lésions rosées voire rouges en relief sur la peau. Les lésions sont palpables au toucher. Elles peuvent également être sous forme de "petits boutons blancs", qui correspondent scientifiquement à des éruptions miliaires. Les boutons ressemblent alors à des micro gouttes de liquide transparent ou blanc, qui correspondent à la transpiration piégée sous la peau et qui n'est pas évacuée.

Un ensemble de photos montrant les différentes formes des boutons de chaleur

Comment se débarrasser des boutons de chaleur ?

S'ils disparaissent généralement tout seuls en quelques jours, le secret réside dans les deux mots suivant : apaiser et nourrir.
Apaiser la douleur, avec des solutions naturelles comme les huiles essentielles de menthe poivrée ou de katrafay.
Nourrir la peau abîmée, avec les huiles précieuses de Jojoba Jojoba ou de Marula , ou un baume riche à l'huile de Coco .

Est-ce que les boutons de chaleur grattent ?

Oui ! Et c'est bien tout le problème. Si les boutons en tant que tels ne sont pas dangereux (il s'agit de petites vésicules qui se forment lorsque les canaux sudoripares se bouchent); leurs conséquences sont très désagréables ! Sensations de chaud, démangeaisons, picotements, douleurs, ils peuvent même s'accompagner de fièvre chez les tout petits.

Boutons de chaleur ou allergie ?

Si les deux phénomènes sont très souvent évoqués ensemble, il n'ont en réalité rien à voir entre eux ! Les boutons de chaleur correspondent au phénomène de "bouchage" des vaisseaux qui transportent la transpiration vers l'extérieur, tandis que l'allergie est un phénomène de surréaction du système immunitaire à un "allergène", une substance qui déclenche cette réaction par contact avec l'organisme.
Le phénomène des boutons de chaleur est quant à lui uniquement provoqué par la stagnation de la transpiration lors d'épisodes de fortes températures, lorsque la peau est notamment emprisonnée dans des vêtements trop étroits ou trop serrés.

Tout sur les différentes parties du corps

Sur le visage

Très fréquent pour les nourrissons, la présence de boutons sur le visage n'est pas sans risque d'infection bactérienne, surtout si l'enfant peut déjà se gratter tout seul et peu empirer la situation : évitez donc les fortes températures et buvez beaucoup d'eau !

Dans le cou

Avec ses nombreux plis et sa peau fine, attention aux boutons de chaleur dans le cou ! Se gratter peut facilement enflammer la peau et créer des microlésions qui seront autant de terrains favorables à de futures infections. C'est une zone très facile à accéder, ce qui en fait une cible de choix des complications liés aux démangeaisons.

Sur les bras / les jambes

Les mouvements en matières synthétiques emprisonnent souvent la transpiration dans les plis du corps, et favorisent l'humidité. Attention donc à ces matériaux, privilégiez des étoffes naturelles comme le coton, le lin, voire le chanvre pour les plus écolos d'entre vous.

Sur le torse

C'est un endroit très prisé par les boutons de chaleur en été, surtout pour les nourrissons. Si ce n'est pas Ibiza, votre torse ou celui de votre bébé est l'un des lieux les plus fréquents où l'on retrouve des boutons de chaleur. Laissez la zone à l'air libre le plus possible, portez des vêtements amples, et ne vous grattez pas !
Pour votre tout-petit, surveillez bien l'évolution de l'aspect de ses petits boutons, n'hésitez pas à soulager les démangeaisons avec un peu d'eau fraîche, en séchant surtout bien après !

Sur la peau des mains

Là encore, le secret réside dans la prévention avec le fait de laisser vos mains à l'air libre, sans possibilité pour la sueur de rester à un endroit précis.
Maintenant, si les boutons de chaleur vous ont rattrapé, nous avons une corde à notre arc qui pourra régénérer vos belles mains.

Sur le pénis / la vulve

Les zones génitales sont extrêmement particulières en cela qu'un symptôme (petite irritation, lésion, boutons rouges) peut trouver sa source dans un grand nombre de causes. Ne négligez pas d'en parler avec votre gynécologue / urologue, car les complications peuvent s'avérer redoutable.
Si jamais les irritations sont bien dues à des boutons de chaleur, évitez les vêtements trop serrant et les trop fortes températures. Apaisez la zone avec du gel d'aloe vera ou de l'huile de calendula, connues pour apaiser les démangeaisons.

Sur les fesses

C'est assez rare qu'ils frappent à cet endroit. Si c'est le cas, aérez la zone, dans la limite de la législation en vigueur biensûr.

Sur la peau des pieds

Laissez respirer vos pieds ! C'est une partie du corps très désagréable lorsqu'elle se couvre de boutons de chaleur. Privilégiez les chaussures amples et aérées, et utilisez un baume réparateur la nuit le cas échéant, si vos pieds sont déjà gonflés et douloureux.

Nos solutions naturelles - Des remèdes très simples

Le contexte

Tout d'abord, quelques conseils de bon sens. Les boutons de chaleur marquent un dérèglement de la fonction de transpiration dans les zones sensibles, dans les plis du corps, sujets à l'humidité. La sueur s'accumule et peine à s'évacuer, l'une des premières solutions est donc autour de l'habillement.
- Portez des vêtements amples
- Privilégiez le coton aux matières synthétiques, le lin au nylon.
- Mettez vous à l'abri des grosses chaleurs, mettez votre bébé à l'abri lors des journées chaudes de l'été : il ne parle peut être pas encore, mais il vous remercie déjà.
- Laissez les parties du corps sujettes aux boutons de chaleur (région de l'aine, pli du coude, aisselles, arrière des genoux) à l'air libre (quand c'est possible).

Le traitement

L'important est d'hydrater et de nettoyer votre peau. Pour cela; l'huile de Jojoba associée à du palmarosa ou à de l'huile essentielle de menthe poivrée sera idéale pour nourrir votre peau en profondeur, et commencer à avoir une peau saine ! Le Jojoba est une huile dont la composition se rapproche beaucoup de celle du sébum humain, et elle n'est pas comédogène (elle ne favorise pas du tout l'apparition des boutons, bien au contraire)
Ensuite : la démangeaison. Les boutons de chaleur sont inoffensifs tant qu'ils sont maitrisés. Ne vous grattez pas, ne rendez pas la zone qui vous démange plus fragile qu'elle ne l'est déjà ! Pour calmer la sensation d'irritation, rien de telle que l'huile essentielle de palmarosa. C'est l'une des huiles plus efficaces pour calmer une douleur récurrente, et laissez vous guider par son parfum subtil ! L'huile végétale de calendula sera également un très bon allié pour vous apaiser, et made in France s'il vous plaît !
Réparez. Votre peau est irritée (vous vous êtes grattés, même si on vous avait pourtant dit l'inverse : on sait, on est pareils), et il faut maintenant la régénérer. Pour cela, l'huile de moringa pure ou l'huile de baobab pure sont de très bons choix. Appliquez en plusieurs fois par jour sur les zones concernées, et le tour est joué !

Conclusion

Les boutons de chaleur sont de vrais désagréments et peuvent vous rendre la vie difficile en périodes de fortes chaleurs. Ils sont aussi très courants dans les premiers mois des nourrissons. Nous avons vu ensemble les différentes phases d'apparition et de prévention de ce phénomène d'obstruction des canaux sudoripares, qui piège la transpiration à l'intérieur de la peau et provoque des démangeaisons.


Curly hair - La routine pour entretenir vos boucles

La belle et la boucle

Acné du nourrisson - Nos solutions naturelles

Des boutons sur le visage de votre nourrisson ? Nos solutions Naturelles

 

Une suggestion ? Une envie d'article pour le blog ? Dites le nous dans la section contact !

retourner sur le blog

Des notes, des dossiers, des documents sur les ingrédients naturels, sur leur origine, des plantes méconnues et fascinantes. Voyagez avec nous, au bord de l'océan Indien, dans nos compagnes, naturellement.

DES NEWS NATURELLES ? NOTRE NEWSLETTER EN TRAITE CHAQUE SEMAINE !