L'huile de carotte est-elle comédogène ?

Livraison à 3.9€ en France Métropolitaine, offerte à partir de 39€

L'huile de carotte est-elle comédogène ?

Créé le 20/09/2022
Mis à jour le 20/09/2022

On ne la présente plus et pourtant elle regorge de bienfaits insoupçonnés, notre huile de Carotte est l'une des stars de Mira.

Elaborée dans notre atelier à partir de deux ingrédients bio : l'huile de Tournesol des Ardennes (l'huile végétale neutre nécessaire à la macération), et des carottes des Ardennes, des carottes "moches" plus précisément. Ce sont des carottes normalement destinées à être jetées car hors calibre ou jugée peu attrayantes à la vente, que l'on utilise dans notre démarche d'empreinte environnementale la plus faible possible. Les carottes sont séchées et macérées dans l'huile végétale de Tournesol.

Elle se présente sous la forme d'un liquide jaune / orangé, à l'odeur assez discrète de carotte et au toucher très sec. Spoiler si vous n'avez pas le courage d'aller plus loin dans la lecture, on parle de plein d'huiles et on s'interroge si elles sont comédogènes ou pas. La carotte ? Pas du tout ! L'huile de macadamia, de nigelle ou de rose musquée ? Il faudra lire pour le découvrir.

 

Tous les bienfaits de l'huiles viennent de ces deux ingrédients d'exception, qui donnent un macérât de carotte made in France et en direct du producteur.

7,90 €
Si vous n'avez que deux minutes (même pas) On vous résume tout avec un membre de l'équipe :

En résumé

- L'huile de carotte n'est pas comédogène

- Elle est adaptée à tous les types de peaux

 

- Elle est adaptée à tous les types de cheveux, mai surtout les cheveux secs.

Nos conseils

Qu'est qu'une huiles comédogène ?

Une huile est dite comédogène si elle favorise l'appariation de boutons (ou comédons) sur la peau quand elle est appliquée régulièrement

On classe donc les huiles selon leur potentiel à déclencher ou non l'apparition de boutons. Ceci vient de leur composition mais aussi du type de peau de la personne concernée. Il sera par exemple bien plus risqué d'appliquer une huile comédogène sur une peau grasse que sur une peau sèche.

Est-ce que l'huile de carotte est comédogène ?

L'huile de carotte n'est pas comédogène. Elle est adaptée à tous les types de peaux, donc pas d'inquiétude :)

Quelles sont les huiles comédogènes ?

Parmi les huiles comédogènes (classées 4 sur l'échelle de comédogénéité), on peut citer

L'Huile de coco
L'Huile de Lin
L'Huile de Noyau de pêche
et L'Huile de germe de blé

 

Quelles sont les huiles non comédogènes ?

Parmi les huiles NON comédogènes (classées 0 sur l'échelle de comédogénéité), on peut citer

- Huile de Baobab
- Huile de Cameline
- Huile de Chanvre
- Huile de Jojoba
- Huile de Tournesol

 

... et l'huile de Carotte

Vos Questions

Est-ce bon de mettre de l'huile sur le visage quand on a une peau grasse ?

Le fait de mettre de l'huile végétale est très bénéfique pour nourrir la peau du visage et éliminer les imperfections. Selon votre type de peau en revanche, elle peuvent faire apparaitre de petits boutons en fonction de l'huile que vous appliquez. Cela est dû à l'équilibre de votre peau en sébum. Le sébum, c'est le film gras naturel qui protège votre peau des agressions extérieures (radicaux libres, pollution, rayons UV). Lorsque votre peau produit naturellement trop de sébum sans qu'il soit éliminé, celui ci peut s'accumuler et provoquer de petits boutons, un teint terne et des sensations désagréables. C'est le cas des peaux grasses ou à tendance grasse. On parle d'une huile comédogène pour une huile qui favorise l'apparition des petits boutons et qui aggrave le phénomène pour les peaux grasses ou à tendance grasse. Une huile dite non comédogène est donc conseillée pour ces types de peaux, quand une huile comédogène peut être utilisée sans soucis par une peau sèche.

Pour résumer donc, à chaque type de peau son huile !

Quelle huile pour une peau acnéique ?

Pour les peaux acnéiques, le mieux est encore d'utiliser une huile peu comédogène ou dont l'Indice de comédogénicité est moyen. La reine des huiles pour la peau acnéique est par exemple l'huile végétale de Jojoba, idéale pour rééquilibrer la production de sébum et ainsi permettre à votre peau de s'équilibrer et de n'être ni trop sèche, no trop grasse. Au passage, et en complément des huiles essentielles de géranium et de palmarosa, c'est un très bon moyen de faire disparaitre l'acné naturellement. Si vous avez envie d'un soin anti-âge au passage, regardez plutôt vers l'huile de figue de barbarie :)

Les huiles comédogènes au contraire vont favoriser l'apparition d'imperfections et notamment de boutons d'acné ou de points noirs.

Comment l'huile de carotte se compare-t-elle ... ?

... à l'huile de figue de barbarie ?

L'huile de figue de barbarie est plus comédogène, même si elle le reste très peu. Pas de soucis pour utiliser les deux pour tous types de peaux !

... à l'huile d'avocat ?

L'huile d'avocat est de niveau 2 (sur une échelle de 4 à 5), là où la carotte est à 1, on conseille donc la carotte pour tous les types de peaux, là où l'avocat va être davantage conseillé pour les peaux mixtes ou les peaux sèches.

... à l'huile de ricin ?

Pas très comédogène, l'huile de ricin est adaptée à tous les types de peaux, et cheveux. Particulièrement aux cheveux crépus, on la déconseille en revanche pour les cheveux fins : on va lui préférer l'huile de chanvre ou l'huile de Carthame.

... à l'huile de jojoba ?

L'huile de Jojoba est légèrement moins comédogène que l'huile de carotte. Et son grand avantage : elle régule la production de sébum, pour permettre à votre peau de s'équilibrer. Les peaux sèches y verront donc une bonne opportunité d'être nourries et réparées quand les peaux les plus grasses y verront l'occasion de ne plus développer de boutons, de retrouver un teint lumineux et de se débarrasser de la sensation de gras.

... à l'huile de chanvre ?

L'huile de chanvre n'est pas du tout du tout comédogène, elle est très conseillée pour tous les types de peaux. La carotte l'est légèrement plus, même si elle reste basse sur l'échelle. En terme de pouvoir comédogène, on peut comparer l'huile de chanvre à l'huile de ricin, d'argan, de sésame, de pépin de raisins, de grenade ou de noisette. En revanche, elle a une plus grande sensibilité à l'oxydation et doit donc de préférence être conservée à l'abri de la lumière.

... à la cire d'abeille ?

La cire d'abeille est très légèrement comédogène, mais pas du tout assez pour inquiéter selon votre type de peau. C'est donc un ingrédient passe-partout, très facile à utiliser et très polyvalent dans les cosmétiques, d'où son usage très large !

... à l'huile de calophylle ?

L'huile de calophylle est exceptionnelle, c'est LA seule huile végétale aussi efficace pour convoyer les huiles essentielles jusqu'aux couches les plus profondes de la peau. Elle permet aux soins et aux huiles essentielles d'aller très proche de la circulation sanguine, et est donc une alliée très précieuse contre les sensations de jambes lourdes et dans la décontraction musculaire.

Niveau apparition de boutons, pas de soucis, car elle est légèrement comédogène (légèrement plus que l'huile de carotte), mais en le restant très peu, adaptée pour tous les types de peaux donc !

... à l'huile de marula ?

Son indice est le même que celui de la carotte, à consommer sans modération donc.

... à l'huile d'amande douce ?

L'huile d'amande douce est peu comédogène, même si elle l'est davantage que l'huile de carotte.

... à l'huile de carthame ?

L'huile de carthame a un indice de comédogénéité très proche du macérât huileux de carotte ! Adaptée à tous les types de peaux et de cheveux, elle n'est pas du tout limitée à un type en particulier.

... à l'huile de tournesol ?

Le macérât huileux de carotte est fabriqué à partir de la macération des carottes sèches dans de l'huile de tournesol. Son pouvoir comédogène vient donc principalement de cette huile - à savoir des propriété nourrissantes mais pas du tout comédogènes !

... à l'huile d'olive ?

L'huile d'Olive, très utilisée notamment dans la confection de savon saponifiés à froid, est assez peu comédogène. L'huile de Carotte l'est moins, mais ce n'est qu'une question de degré, pas suffisant pour vous méfier de l'huile d'olive, qui reste, comme la carotte, une valeur sûre.

... à l'huile de Coco ?

L'huile végétale de Coco est comédogène, c'est pourquoi nous vous la conseillons ou pas selon votre type de peau. Pour les peaux sèches à très sèche, elle sera une très bonne alliée et peut s'utiliser tous les jours, sur le visage ou sur le corps. Pour les peaux mixtes à grasses en revanche, le macérât de carotte sera bien plus adapté !

... à l'huile de Calendula ?

 

L'huile de Calendula est, comme l'huile de carotte, issue de la macération d'un extrait végétal dans une huile neutre, en l'occurrence l'huile de tournesol. Riche en acide oléique et autres acides gras naturels, l'huile de tournesol contribue à restaurer le film hydrolipidique de la peau pour la protéger, et son application est très simple.

Si vous n'avez que deux minutes

En audio ...

... ou en texte

C'est super important de se renseigner sur son type de peau et l'indice de comédogénéité des huiles végétales. Chez Mira on ne vous dira pas le contraire, mais les huiles végétales sont un véritable trésor pour notre peau et nos cheveux, et une vraie opportunité de prendre soin de soi naturellement, avec un minimum de produit et des actifs super efficaces. Pour bénéficier à fond de leurs bienfaits, mieux vaut bien les connaitre. Quand on parle d'une huile comédogène ou non, c'est la facilité qu'elle a à provoquer des boutons sur les peaux à tendance grasse. En cosmétique naturelle, on parle d' Indice de comédogénéité pour dire si oui ou non une huile est comédogène, et c'est un bon indicateur pour savoir selon votre type de peau si c'est adapté ou non. Mais déjà une petite chose : l'information est surtout importante pour les peaux à tendance grasse, qui ont tendance à développer des petits boutons dus aux pores bouchées. Les peaux mixtes ou les peaux sèches ont quant à elles beaucoup plus de chance, car elles peuvent utiliser à peu près n'importe quelle huile pour leur visage, sans trop risquer l'apparition des boutons. Les peaux grasses naturellement doivent donc faire très attention à leur choix et à la quantité d'huile (pas d'huile minérale non plus), qu'elles vont utiliser. Elles sont également plus dépendantes à la qualité de l'huile et auront souvent des tendances acnéiques.