Livraison offerte à partir de 39 € en France métropolitaine.




Focus sur notre huile vanillée

Tout sur ses origines, sa préparation et ses bienfaits

par Fiona

MAIS D'OÙ VIENT ELLE ?

Dévanillez-moi est une huile 100% malagasy. L’huile de jojoba et la vanille proviennent tous deux de la grande ile mais l’une vient du sud et l’autre du nord. Deux régions que tout oppose : de leur géographie au dialecte en passant par le climat, on pourrait presque croire qu’il s’agit de deux pays différents.

Commençons par le nord. Pour planter le décor, imaginez des arbres fruitiers et des allées de cocotiers le long de la route et de la mer. Des odeurs d’ylang ylang flottant dans l’air et une douce brise marine pour rafraîchir le tout. Idyllique non ? Eh bien, c’est ça le nord de Madagascar. Mais le nord est vaste, donc rapprochons nous un peu du lieu de naissance de notre vanille présente dans Dévanillez-moi. Pour ça, il faut monter quasiment jusqu'à la pointe, s'arrêter un peu avant et aller vers l’est. Bienvenue a Sambava, le berceau de l’or noir.
C’est donc là que notre vanille bourbon pousse, dans la plantation de la famille Badady. Teddy a grandi dans une famille qui cultive la vanille de génération en génération. C’est un ami d’un ami qui me l’a conseillé, et franchement… Respect. La qualité de la vanille est irréprochable, mais comment faire autrement quand on a des générations de savoir-faire ? Et imaginez-vous vivre entouré de milliers (si ce n’est de millions) d'orchidées, c’est le paradis pour Teddy ! Et il nous le rend bien en nous offrant une vanille d’exception nécessaire à notre huile vanillée (on reviendra dessus un peu plus bas, patience !).

Pour rappel, la vanille bourbon est une vanille qui ne pousse que dans l'Océan Indien.

Maintenant, cap vers le sud. Changement d’ambiance, préparez vos chapeaux car nous entrons dans un climat désertique. Il fait chaud, très chaud, il n'y a pas beaucoup de vent dans les terres et tout autour on reconnait la terre orangée - rouge emblématique de Madagascar. Heureusement, ce n’est pas un vrai désert car on y trouve des arbres, dont le “noisetier sauvage” plus connu sous le nom de jojoba. Du haut de ses 2 mètres de haut, la plante se dore la pilule sous le soleil ardent malgache et survit grâce à ses racines atteignant parfois 30m de long. Ses racines lui permettent de récupérer l'humidité très trèèèès bas dans le sol. Impressionnante la plante. Et surtout sauvage. Vous vous doutez bien que dans le fin fond du sud de Madagascar, tout est encore naturel, sauvage, sans pesticides ni autres composants nocifs. Comme nos huiles (dont notre huile vanillée). Et c’est ça qu'on aime.

Pour résumer, à la Indiana Jones (ou à la Indiana Raveloson pour la version malgache), nous avons parcouru des milliers de kilomètres, du nord au sud, pour pouvoir rassembler ces deux ors et n’en faire qu’un. Le résultat ? (vous le connaissez déjà mais une fois n’est pas de trop) Dévanillez-moi.

QUELLE EST LA MÉTHODE DE PRÉPARATION DE LA VANILLE ?

Passons maintenant au processus et à toutes les étapes nécessaires pour obtenir les jolies gousses noires présentes dans vos flacons d’huile vanillée.
Pour poser les bases (au cas où vous ne le saviez pas), la fleur dont est issue la vanille est une orchidée. Parmi 22.000 espèces d'orchidées existantes, la vanilla planifolia est la seule à être utilisée pour l’industrie alimentaire. Les fleurs poussent sur des lianes et sont éphémères. En d’autres mots, elles ne s’ouvrent qu’une journée avant de faner. C’est dans ce court laps de temps qu’il faut la féconder manuellement : c’est ce qu’on appelle la pollinisation et qui permet de créer la gousse de vanille (celle qui, un peu plus tard, va se retrouver dans vos flacons d’huile vanillée).
Une fois la fécondation terminée, il faut attendre un à deux mois pour que la gousse atteigne sa taille maximale. Ensuite, la gousse met 7 à 9 mois pour atteindre maturité et, ce n’est qu'à ce moment-là qu'elle peut être cueillie : c’est ce qu’on appelle la maturation.

Maintenant, entrons dans le vif du sujet. Il y a 5 étapes avant d’obtenir les gousses de vanille présentes dans Dévanillez-moi.

Avant de commencer toutes les étapes, les gousses sont d’abord triées par tailles (petites, moyennes et grandes). Chacune des tailles passent par le processus entier.

Etape 1 : l'échaudage

Comme son nom l’indique, il s’agit de prendre les gousses de vanille et de les plonger dans de l’eau chaude (aux environs de 60 degrés) pendant 3 minutes. A Madagascar, les gousses sont placées dans un panier de raphia et ensuite mises dans l’eau (hyper tradi ce pays !). À quoi ça sert ? Je vous le donne dans le mille : on tue les gousses (sinon elles s’ouvrent, et on ne veut pas qu’elles le fassent dans vos flacons).

Etape 2 : l'étuvage

Une fois sortie de l’eau, on prend les gousses et on les met dans des caisses en bois entourées de couvertures pendant 12h. Le but ? Enlever l’eau. Toute l’eau. C’est ce qu’on appelle la transpiration (l’huile vanillée en sueur). Pendant ce temps, les gousses vont alors devenir noires et souples.

Etape 3 : le séchage au soleil

Pendant plusieurs jours, les gousses vont bronzer sous le soleil malgache sur des couvertures. Elles vont alors sécher la journée et le soir, elles rentrent dans leurs caisses en bois. Le processus de transpiration continue afin qu’elles s'assèchent au maximum.

Etape 4 : le séchage à l’ombre

Comme les gousses sèchent très rapidement lorsqu’elles sont sous le soleil, il faut freiner le séchage en les mettant à l'ombre.
Elles sont alors posées à l'intérieur dans une salle ventilée pendant un à deux mois et c’est à ce moment que les réactions chimiques opèrent.

Etape 5 (la der des der) : l’affinage

On remet les gousses dans les caisses de fermentations (celles de l'étape 2) pendant 8 mois (presque comme des bébés finalement). Pendant cette période, les arômes vont se développer pour devenir les jolies gousses que l’on reconnaît dans Dévanillez-moi.

A la fin, il ne reste plus qu'à faire un tri final par taille, et voilaaa.

Alt Text

COMMENT DÉVANILLEZ-MOI EST-ELLE PRÉPARÉE ?

Avec amour (bien sûr). Mais pas que. Pour vous offrir la meilleure huile vanillée qui soit, nous ne voulions pas une macération à l’huile de tournesol. Une seule option était envisageable : le mélange de deux ors. Nos gousses de vanille macèrent donc dans de l'huile de jojoba pendant plusieurs jours à une quarantaine de degrés dans notre atelier dans les Ardennes. Ensuite, nous découpons délicatement les gousses, les fendons (on fait une fente) afin de libérer la vanilline une fois dans le flacon. Et voilà la recette de notre huile vanillée. Magique.

“OK C’EST BIEN BEAU TOUT ÇA MAIS CONCRÈTEMENT, QUELS SONT SES BIENFAITS ?

Ce qui fait que Dévanillez-moi est magique c’est qu’elle regroupe les propriétés du jojoba et celles de la vanille.

Pour commencer, elle est nourrissante à souhait grâce à notre huile de jojoba qui regorge de vitamine B. Notre huile vanillée régule la production de sébum et s’adapte à toutes les peaux, comme un caméléon. De plus, les acides gras (oméga 9) présents dans l’huile de jojoba agissent comme une barrière et protègent votre peau de la déshydratation.

Dévanillez-moi est également excellente pour lutter contre les petites imperfections du visage tels que l'acné, les boutons et les cicatrices. Grâce à sa forte teneur en vitamine B5 (acide pantothénique) présent dans la vanille, son action régénérante est décuplée. Imaginez une huile de jojoba déjà réparatrice à la base avec de la vanille possédant également des propriétés régénérantes. Génial. Mais c’est loin d'être fini ;)

Anti-âge de qualité, la vanille est souvent utilisée par les locaux comme soin naturel pour lutter contre le vieillissement cutané. Pourquoi ? Parce qu’elle est riche en vitamine E. Et heureusement, notre huile de vanille en est blindée. Pour faire court, la vitamine E est la wonder woman des membranes cellulaires car elle piège les radicaux libres (pour un petit focus radicaux libres, allez faire un tour sur notre article L’huile de marula). Son pouvoir est de se placer sur les membranes et lorsque les radicaux libres attaquent, elle s’oxyde à leur place. Quelques gouttes sur le visage et le tour est joué.

Enfin, n’oublions pas les propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes que possède la vanille. Nous les avons enfermées dans votre petit flacon d’huile vanillée, rien que pour vos beaux yeux (ou peaux).

Maintenant, vous savez tout. De la provenance de Dévanillez-moi aux étapes de préparation de la vanille jusqu'à ses bienfaits. Il ne reste qu’une chose à faire… Vous laissez envaniller par l’huile. Alors, qu’attendez-vous ?


I'm in love with the coco

La noix de coco, on la boit, on la mange, on la cuisine et on l'utilise en produit de beauté. Ce petit fruit est multi-fonction. Mais quelles sont ses origines, ses producteurs, son enjeu environnemental et ses rapports avec Madagascar ? On vous dit tout.

La couperose

Tout savoir sur la couperose, les facteurs qui favorisent son apparition et les solutions naturelles pour la limiter, on vous dit tout.

 

Une suggestion ? Une envie d'article pour le blog ? Dites le nous dans la section contact !

retourner sur le blog

Des notes, des dossiers, des documents sur les ingrédients naturels, sur leur origine, des plantes méconnues et fascinantes. Voyagez avec nous, au bord de l'océan Indien, dans nos compagnes, naturellement.

DES NEWS NATURELLES ? NOTRE NEWSLETTER EN TRAITE CHAQUE SEMAINE !