Livraison offerte à partir de 39 € en France métropolitaine.




L’huile de calophylle, la mystérieuse

Vous la connaissez de nom (ou pas) et pourtant, elle mérite d'être sous les feux des projecteurs grâce à son pouvoir cicatrisant. On vous l’accorde, sa couleur verdâtre n’est pas son premier atoût mais, comme on dit, l’habit ne fait pas le moine (ou le calo !).

par Fiona

Ses origines (elles font rêver !!)

Calophylle vient du mot “Kalos” qui veut dire beau et “phullon” qui est feuille en latin, soit une belle feuille (ça commence bien !).
Pour continuer sur notre jolie lancée, on trouve du calophylle en Inde, à Tahiti, à Madagascar et au Vietnam (que des pays qui font rêver, oui oui!). Cette plante qui pousse et vit grâce au soleil a également la particularité d’adapter son nom selon les pays.
En effet, en Polynésie, le calophylle est appelé le “tamanu”, en France le “laurier d’Alexandrie” et à Madagascar le “foraha” (c’est une plante très extravertie qui s’adapte à tous !).
L’arbre qui abrite ces fruits est le takamaka (non pas hakuna matata) et peut monter jusqu'à 20 mètres (dans certains cas rares même 30 mètres) au-dessus du sol (imposante la plante !). Elle produit de jolies fleurs blanches et des fruits ronds et verts (le calophylle) qui poussent tout au long de l'année (une aubaine pour nous !).

Pour la petite histoire, le takamaka est un arbre sacré dans certains pays, notamment en Polynésie. Vénérés par les locaux, ils l’utilisaient pour sculpter d’anciennes divinités et en faisaient également des pirogues (comme dans Vaiana !).

L’extraction de l'huile de calophylle se fait à partir de la graine / l’amande du fruit. Il est dans un premier temps séché sous le soleil (sous le sunlight des tropiiiiques !) pendant 2 mois puis pressé à froid (n'hésitez pas à lire notre article pour tout savoir sur la pression à froid). Sachez que pour obtenir 5 kg d’huile de calophylle, il faut presser plus de 100kg de graines !!

Ses caractéristiques

Les 2 particularités de l’huile de calophylle sont ses propriétés aux vertus thérapeuthiques et le fait qu’elle facilite la pénetration des huiles essentielles.

Elle équivaut à un soin à elle toute seule compte tenu de ses propriétés cicatrisantes.
Communément utilisés pour limiter les cernes et les rougeurs et pour soigner la couperose, ses actifs facilitent la circulation sanguine.
En effet, riche en omégas 6 et 9, en vitamines et en acides de tout genre, votre sang circule mieux avec l’huile de calophylle, tel le fleuve du Nil !

La composition de l’huile de calophylle

  • Acide oléique / oméga 9, les protecteurs de votre peau : ils redonnent souplesse, réparent et hydratent votre peau. Ils protègent les plus âgés et apaisent les plus sèches. De plus, il a des vertus anti-inflammatoires et antioxydantes. Enfin, cet acide donne une texture semi-fluide à l'huile de calophylle ce qui lui permet de pénétrer en profondeur et de laisser un film lipidique sur la peau pour la protéger.

  • Acide stéarique (ce qui fait que certaines huiles sont plus solides que d’autres) et permet de protéger votre barrière cutanée. Il agit contre le vieillissement cutané (l’huile de calophylle a également une action anti-âge) et vient adoucir votre peau. C’est aussi un des meilleurs alliés des peaux sèches !

  • Acide palmitique est un antibactérien naturel qui protège la peau des agressions extérieures. Son action va au-delà d’un simple protecteur : il nourrit votre peau et la fortifie grâce à son action de pénétration (vraiment top cette huile de calophylle !).

  • La vitamine E (aussi connue sous le nom de tocophérol) est connue pour action fluidificatrice. Que ce soit pour le cuir chevelu ou la peau, la vitamine E vient stimuler la circulation sanguine de votre corps tout en étant régénératrice et nourrissante (notre vitamine préférée !)

Petit récap sur les acides gras

On ne cesse de vous en parler et de les nommer dans nos compositions mais savez-vous exactement à quoi ils servent ? Dans le jargon scientifique, les acides gras saturés se nomment les “AGS”. Ce sont des lipides et il en existe 3 catégories : les acides gras monoinsaturés, acides gras saturés et acides gras polyinsaturés (les omégas 3 et 6).

  • Les acides gras monoinsatures (le “bon” gras) : ce sont les omégas 9. Ils sont bénéfiques pour notre corps et limitent les risques cardiovasculaires (et l’huile de calophylle en regorge !).

  • Les acides gras polyinsaturés (essentiels a notre corps) : naturellement présents dans le corps, c’est notamment le cas des omégas 3 et 6 mais ils ne se suffisent pas à eux mêmes, c’est pourquoi un apport externe est nécessaire. En appliquant de l’huile de calophylle sur votre corps, vous lui en apportez une petite dose (car comme toute bonne chose dans la vie : point trop n’en faut). Il est également possible d’avoir un apport de ces acides via l’alimentation (par exemple avec le poisson). Ces acides gras permettent de réduire et/ou lutter contre certaines maladies telles que la dépression.

  • Les acides gras saturés (AGS) : il existe toute une polémique autour des AGS au niveau alimentaire car ils sont connus pour augmenter le cholestérol. C’est un sujet qui peut se débattre pendant des heures mais ce n’est pas notre bataille. Les AGS sont connus pour être bons pour la peau et les cheveux. Ils ne s’oxydent pas facilement, c’est pourquoi les huiles qui en regorgent sont facilement solides, comme l’huile de coco (mais ce n’est pas le cas pour notre huile de calophylle).

Les acides gras essentiels sont des graisses dont le corps humain a besoin mais ne produit pas. Ils sont nécessaires à l’organisme car ils influencent diverses fonctions organiques telles que les réactions immunitaires et anti inflammatoires, la fluidité des membranes, la stabilité du cholestérol etc.

Alt Text

3 bonnes raisons pour utiliser l’huile de calophylle

  • Agent de circulation : Inflexible, l’huile de calophylle facilite la circulation sanguine. Adieux les jambes lourdes. De plus, elle est parfaite pour les personnes qui souffrent de couperose car elle permet de fluidifier les veines et réduire les problèmes de circulation.

  • Fluidificatrice en herbe (ou en huile) : Adieux les cernes (OUI OUI, enfin une solution naturelle.. Merci qui ? L’huile de calophylle !). En réduisant les caillots sanguins, cela permet de diminuer les marques bleues / noires que nous avons sous les yeux ! (Vous pouvez également appliquer des glaçons sous les yeux le soir en rentrant : ce duo sera votre prochaine routine !)

  • Cicatrisante : L’huile de calophylle accélère la cicatrisation de vos blessures et/ou brûlures comme aucune autre ! Elle est très utile également si vous souffrez d'eczéma, d'acné ou si vous voulez estomper vos vergetures. De plus, elle régénère votre peau. Incroyable.

Comment l’utiliser ?

Vous pouvez opter pour n’utiliser qu’elle. Sachant que l’huile de calophylle met du temps à pénétrer, prenez le temps de l’appliquer doucement (c’est la bonne occasion pour se faire un auto-massage !). Pour stimuler la circulation sanguine, effectuez un massage tonique pendant une dizaine de minutes et vous vous sentirez directement plus léger(e)s.

L’ayant dit plus haut, vous pouvez également appliquer un glaçon sur vos cernes puis terminer par une application localisée d’huile de calophylle. Ce n’est plus qu’une question de temps avant de voir vos cernes s’estomper !

Enfin, l’huile de calophylle est parfaite pour faire pénétrer les huiles essentielles. Dans ce cas, si vous avez une peau acnéique, vous pouvez mélanger de l’huile de calophylle avec de l’huile de jojoba et de l’huile essentielle de géranium. Un cocktail explosif en couleur et en odeur. Mais un cocktail efficace au possible.

Vous n’avez que l’embarras du choix avec l’huile de calophylle.

A qui convient-elle ?

A tout le monde ! Des peaux sèches, irritées et fragiles, mixtes ou matures... Elle convient à tous types de peaux.
Et pour les cheveux ? Pas de discriminations non plus ! Les crépus, bouclés, lissés, secs… Bref elle répare et adoucit quelque soit vos cheveux et stimule votre cuir chevelu qu’il soit sec ou gras.

Alors, vous attendez quoi pour l’essayer ?


Focus sur l'huile de prune

Tout sur ses origines, sa particularité et ses bienfaits

Focus sur notre huile vanillée

Tout sur ses origines, sa préparation et ses bienfaits

 

Une suggestion ? Une envie d'article pour le blog ? Dites le nous dans la section contact !

retourner sur le blog

Des notes, des dossiers, des documents sur les ingrédients naturels, sur leur origine, des plantes méconnues et fascinantes. Voyagez avec nous, au bord de l'océan Indien, dans nos compagnes, naturellement.

DES NEWS NATURELLES ? NOTRE NEWSLETTER EN TRAITE CHAQUE SEMAINE !